TriboletDe Serge Tribolet

Editions du Cherche-Midi
176 pages, parution : 28 septembre 2006

Dans un essai qui devrait "marquer les esprits", Serge Tribolet veut montrer clairement les dangers d'une telle dérive et affirmer que le recours systématique aux "psys" est, en soi, une maladie !

Extrait du livre

Et si la psychologie et la psychiatrie étaient devenues, par un étrange retournement, les symptômes de notre société? Et si le scandale ne portait pas tellement sur l'usage exagéré des psychotropes, antidépresseurs et anxiolytiques, mais plutôt sur l'usage abusif de la psychiatrie elle-même ? Douze mille psychiatres, cinquante mille psychologues sans compter les psychanalystes et les paramédicaux, une armée entière au service de tous, travaillant exclusivement pour votre bonheur et intervenant sans cesse dans les médias pour dire la norme et expliquer les règles d'une vie heureuse. Voici le nouvel opium du peuple, l'arme d'abêtissement massif, le nouveau despotisme... Attention, il avance masqué ! Sournois, il vous attire dans le piège des règles préventives. Impudique, il vole votre intimité, perquisitionne votre passé, examine votre présent, passe au crible vos désirs et vos fantasmes. Il écoute, il observe et fait de vous une chose, sa chose, l'objet de sa science. Il ne vous protège pas, il vous emprisonne, il vous manipule. Un souci ? Consultez ! Le décès d'un proche ? Consultez ! Un questionnement ? Venez en parler ! La vieillesse, la mort, la maladie ? N'ayez pas peur, ils sont là ! Surtout ne gardez rien pour vous, ne pensez jamais seul, ne souffrez pas, ne ruminez pas, montrez votre intérieur jusqu'à la transparence. Soyez totalement dépendants de cette nouvelle drogue : la psychologie. N'attendez pas qu'elle vienne à vous, allez la chercher, elle est à votre disposition, payante ou gratuite.
Je veux montrer comment la psychologie, arme de la science, oriente la médecine et la politique en fondant sa légitimité sur la conviction délirante de tout comprendre, de tout expliquer. Elle est au pouvoir et elle est «le» pouvoir. En véritable usurpatrice elle a même détourné le projet initial de la psychanalyse (projet de constituer une antipsychologie), en l'assimilant à une discipline des sciences humaines. Comme le ver dans le fruit, elle a contaminé la psychiatrie dès sa naissance (Paliénisme est un psychologisme), en réduisant l'humanité à un modèle bio-psychosocial et, pire encore, en réduisant la folie à une simple maladie mentale.

© Serge Tribolet, Editions du Cherche-Midi.