Pasdezerodeconduite

Le Collectif, Éditions Érès, Enfance & parentalité (Hors collection)
ISBN : 2-7492-0675-8, 13,5 x 21, 240 pages, mise en vente le 8 juin 2006

Co-Auteurs : CHRISTINE BELLAS-CABANE - PATRICK BEN SOUSSAN - MICHEL BOTBOL - FRANCOIS BOURDILLON - MARIE-LAURE CADART - JEAN-FRANCOIS COTTES - PIERRE DELION - MICHEL DUGNAT - SYLVIANE GIAMPINO - BERNARD GOLSE - ROLAND GORI - CATHERINE GRAINDORGE - L'ACEPP - EVELYNE LENOBLE - PHILIPPE MEIRIEU - LAURENT MUCCHIELLI - GERARD NEYRAND - MICHEL PARAZELLI - BRUNO PERCEBOIS - GERARD SCHMIT - PIERRE SUESSER -

Préface d’Albert Jacquard

Sous ce cri d’indignation se rassemblent des professionnels de la santé et de l’enfance qui témoignent de leur engagement et de leur ambition pour le développement d’une prévention « prévenante », attentive aux enfants et respectueuse des familles. Ils répondent à l’expertise de l'INSERM sur le « trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent », dont ils dénoncent les risques de dérive. En effet, avec cette caution « scientifique », les pratiques de soin, d'éducation et d'accueil des tout-petits peuvent être instrumentalisées à des fins de sécurité et d’ordre public : la détection des enfants « agités » dans les crèches, les écoles maternelles, les consultations médico-sociales, au prétexte d’endiguer leur supposée délinquance future, pourrait transformer, aux yeux des parents, ces établissements d’accueil, de soin ou d’éducation en instances de contrôle, mettant en péril leur vocation sociale et le concept même de prévention.

Ils rappellent l’intensité des mutations familiales en cours et refusent la médicalisation du mal-être social et psychique. Acteurs au quotidien, ils revendiquent l’organisation d’un débat transdisciplinaire qui réintroduise les sciences humaines et la psychanalyse dans la réflexion sur les difficultés de comportements des enfants quelles qu’en soient les causes.

Avec les 180 000 signataires de la pétition, ils demandent l'organisation d'un débat démocratique et citoyen sur les préventions (médicale, sociale, psychique) et la protection des enfants. Ils en posent ici les bases à partir de leur expérience, de leurs analyses et de leurs convictions.

Source: © Érès.