ritalin2

publié le 23 septembre 2006

Après la Food and Drug Administration (FDA) américaine, Santé Canada exige que les informations aux patients et l'étiquettage de plusieurs médicaments prescrits pour le trouble déficit d'attention/hyperactivité (TDAH) soient modifiés pour refléter les risques potentiels de symptômes psychotiques, incluant les hallucinations, relativement rares, et l'agitation chez les enfants ainsi que certains risques cardiaques.

Des recherches indiquent que jusqu'à 6% des enfants, sans facteurs de risque identifiés, utilisant une médication pour le TDAH à des doses normales peuvent avoir des hallucinations visuelles et tactiles.

Santé Canada a déjà informé il y a quatre mois que les médicaments pour le TDAH peuvent représenter un risque faible de problèmes cardiaques incluant la mort soudaine. Les adultes et les enfants qui ont une haute pression sanguine, une maladie ou des anormalités cardiaques ou qui souffrent d'hyperthyroidie ne devraient pas utiliser de psychostimulants.

Les nouvelles consignes s'appliquent aux médicaments suivants: Ritalin, Ritalin SR (à libération lente), Adderall XR, Attenade, Biphentin, Concerta, Dexedrine et Strattera.

Santé Canada rappelle que les médicaments pour le TDAH sont généralement sécuritaires et efficaces lorsqu'utilisés correctement.

Photographie : © Joe Raedle/Getty Images
Sources: © www.psychomedia.qc.ca et Santé Canada